Cette analyse reste une proposition, en effet les idées et les conclusions apportées sont le fruit d'une réflexion personnelle. Cela n'est donc pas fondé à proprement parler dans le sens ou ce travail de recherche est basé sur un point de vue unique. Le choix des paramètres, le traitement de la base de données et l’exclusion des "outliers" sont un travail statistique qui reste propre à mes méthodes de travail. Ne prenez donc pas le travail qui suit comme une vérité absolue.



1 ) Analyse des taux : les taux obligataires



Ici on se propose de voir quel pourrait être le taux que la banque commerciale fait payer à ses clients. On peut faire un parallèle avec le taux d'emprunt qu'un état doit payer dans le but de se financer. En effet les États restent des agents économiques comme les ménages. Cependant on considère dans la théorie économique qu'ils ne peuvent pas "mourir" ils ont donc des taux plus faibles que les particuliers.

Simplement un État pour se financer émet une dette sous forme d'obligation. Le taux varie selon la maturité, c'est-à-dire la durée de l'emprunt. Plus l'emprunt est sur une longue durée plus le taux est élevé car le risque de défaut est plus élevé. Pour la zone Euro un état pour se financer sur 10 ans payera un taux d’intérêt de 0.20 % par an.



taux obligataire de la zone euro


Quand on regarde les taux obligataires de la zone euro sur une longue période on se rend compte qu'ils ne font que diminuer dans le temps. Dans un premier temps les raisons étaient que l'on percevait le taux d'inflation différemment. En effet il n'était pas important de laisser les prix monter. Dans un deuxième temps il a eu l'arrivée de la règle de Taylor dans les années 90.



analyse des taux obligataire en france


À partir de ces taux classiques, la banque va ensuite se rémunérer. On va donc prendre un taux classique 10 ans en moyenne pour un état et essaye de voir à quel taux la banque peut se rémunérer.



2 ) Analyse des taux : les taux interbancaire



taux EURIBOR et EONIA taux interbancaire et banque centrale europeene


Une banque dite commerciale a besoin de liquidités pour financer ses opérations comme les prêts bancaires par exemple. Pour faire simple elle a deux options.

La première récupérer ses liquidités auprès de la banque centrale. Deuxième option emprunter des liquidités auprès d'autres banques. La banque centrale fixe un taux d'emprunt au jour le jour appelé EONIA. Ce taux est compris entre un taux de facilité marginal de prêt et un taux de dépôt. Bref ce taux est très important car il va déterminer le taux auquel les banque ce prête de liquidités.

Dans la pratique les banque se financent entre elles et vont utiliser des taux interbancaires qui vont varier en fonction de la durer du prêt. Ça peut aller de 10 jours à plusieurs mois. Ces taux se nomment les taux EURIBOR pour la zone Euro. Ici nous affichons le taux EURIBOR à 1 semaine. On se rend compte qu'ils sont négatifs.

espace publicitaire

Afin de financer ce site internet nous avons recours aux publicités. Merci de nous en excuser.

alternative text

Pub1

alternative text

Pub2

alternative text

Pub3

alternative text

Pub4